m2A, "Territoire de Grande Ambition"

08/01/18

"Champs du possible, villes du futur": une ambition partagée par le Sud Alsace. Coordinateur de la candidature au programme national « Territoire de Grande Ambition », le projet porté par Mulhouse Alsace Agglomération a été retenu pour le territoire du Sud Alsace et devient avec ses partenaires l’un des 25 territoires d’excellences sur l’ensemble de la France.

Le Commissariat Général à l’Investissement a lancé en 2017 un appel à manifestation d’intérêt afin d’identifier et de sélectionner des actions associant un haut niveau d’innovation s’inscrivant dans un écosystème territorial. Pour répondre à cette ambition, les territoires partenaires du Sud de l’Alsace ont structuré un projet permettant de relier les espaces ruraux, urbains et périurbains, en s’appuyant sur l’agriculture de demain au service des habitants. Sélectionné parmi 116 dossiers, notre projet rassemblant ces partenaires du Sud Alsace est passé devant un collège d’experts lors d’un grand oral le 24 novembre à Paris au siège de la Caisse des Dépôts et Consignations, présidé par M. Pierre Veltz.

Des enjeux considérables pour notre territoire

Cette réussite permet en 2018 d’obtenir 400 000 euros d’étude d’ingénierie, pour lancer concrètement une vingtaine d’actions, dont les porteurs avaient sollicité cet accompagnement préliminaire, et montré que ces projets innovants seront répliquables au niveau national.
Dès la fin de l’année 2018, si nous sommes retenus lors la seconde phase de l’appel à projets, la Caisse de Dépôts et des Consignation financera à hauteur de 40 millions d’euros l’ensemble des actions que nous allons affiner et renforcer avec les partenaires privés et académiques durant les 9 mois à venir.
Ce succès ne se limiterait pas à un apport financier, il permettrait de poursuivre les initiatives de terrain destinées à transformer le territoire à l’horizon de 10 ans. Les porteurs de projets bénéficieraient de cet effet d’amorçage afin de monter en puissance.

Des Vosges au Rhin, l'agriculture de demain au service des habitants

Devenir un territoire innovant, durable, inclusif et résiliant en l’espace de 10 ans : c’est l’ambition que ces territoire veulent réaliser à travers le projet « Champs du possible, villes du futur ». Pour la première fois dans l’histoire, il s’agit de construire ensemble un territoire qui se reconstitue, c’est-à-dire en croissance et en même temps en régénération.
En effet, parce qu’une ambition agricole ne peut être « hors sol », elle s’appuie sur les caractéristiques propres du territoire. Les acteurs proposent des innovations reproductibles à partir des cultures et des évolutions climatiques qui les affectent, de la volonté de diversifier/élargir les valeurs ajoutées, ainsi que du souci de préservation des ressources eaux et foncières, en reconquête des friches industrielles. Un processus d’innovation par et pour les agriculteurs et les habitants.

Un partenariat basé uniquement sur des initiatives "bottom-up"

Pendant cinq mois, acteurs privés et publics du Sud de l’Alsace mais aussi partenaires venus d’autres régions françaises se sont mobilisés et ont sélectionné 60 projets innovants capables de répondre à ces enjeux. Ainsi, exploitants agricoles, industriels liés en amont et en aval, chercheurs, institutions du mode agricole et de l’environnement, start-ups, et intercommunalités du Sud de Alsace se sont concertés au sein d’ateliers pour dégager une vision d’ensemble dans un seul but : relier les espaces ruraux, urbains, et périurbains grâce à la « ressource primaire » agricole.
Les projets ont émergé à l’initiative exclusive des acteurs-porteurs eux-mêmes, correspondant à une ambition opérationnelle réelle.
 
Avec notamment la participation de :
Région Grand Est, Conseil Départemental du Haut-Rhin, Communauté d’Agglomération de Colmar, Communauté d’Agglomération de Saint-Louis, Pôle d’Equilibre Territorial et Rural du Pays Rhin-Vignoble-Grand Ballon, Pôle d’Equilibre Territorial et Rural du Pays Thur-Doller, Communauté de communes Sundgau et Communauté de communes Porte d’Alsace Largue

Mais aussi : Agence de l’Eau Rhin Meuse, IRSTEA, GESTE,  ICube, INRA LAE, LCE, MIPS, Association pour la Relance Agronomique en Alsace (ARAA), Campus des Métiers et des qualifications Université de Haute Alsace, Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA) du Haut-Rhin, Chambre Agriculture Grand Est (CRAGE), CIRAD : Centre International de Recherche en Agriculture Durable, CIVA : Comité Interprofessionnel des vins d’Alsace, Ecole nationale supérieure d’art et de design (ENSA) de Nancy, EMANUEL LANG, IFV : Institut Français de la Vigne et du Vin, Institut Supérieur Social de Mulhouse (ISSM), MSV : Maraichage Sol Vivant Antenne Grand-Est, Organisation Professionnelle de l’Agriculture Biologique en Alsace (OPABA), RITTMO Agroenvironnement, SADEF, VELCOREX SINCE 1828, Agrivalor, Biophenol, CALEO, Coopérative Agricole des Céréales (CAC), Crédit Agricole Alsace Vosges, CRISTAL, Les jardins de Manspach, Satt Connectus Alsace, Sous les fraises, Systancia, Unibail-Rodamco, WaterDiam France SAS, Ecole nationale supérieure d’art et de design (ENSA) de Nancy, HYDREOS, Institut National de l’Environnement Industriel et des Risques (INERIS), SALSA ...
 

 
Partager