Objectifs et bilans

Depuis une vingtaine d’années, Mulhouse Alsace Agglomération et ses communes-membres multiplient les actions pour protéger notre planète.

  • Agenda 21,
  • création du Centre d’initiation à la nature et à l’environnement (Cine) et de l’Agence locale de la maîtrise de l'énergie (Alme),
  • mise en service du tramway et du tram-train,
  • construction et rénovation de bâtiments économes en énergie…

Toutes ces initiatives portent sur les économies d’énergie, les espaces verts, la qualité de l’air, l’habitat social, les zones économiques durables, les transports, le traitement des déchets… :

 

Objectifs

  • réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre de l’Union Européenne d’ici 2050,
  • porter la part d'énergie renouvelable dans la consommation énergétique à 20% d’ici 2020,
  • améliorer de 20% l'efficacité énergétique d’ici 2020

Objectifs de m2A (année de référence 2013)

  • réduire en moyenne ses émissions de 25 000 tonnes de CO2 par an pour atteindre le facteur 4 (division par quatre des émissions entre 2013 et 2050),
  • diminuer de 5 % la consommation d’énergie finale sur le territoire en 2020 (année de référence 2013),
  • augmenter de 10 % la production d’énergie renouvelable sur le territoire.

Une action récompensée

Régulièrement présenté à d’autres collectivités françaises, le Plan climat a également été distingué à deux reprises par les Rubans du développement : une première fois en 2008, puis en 2010, récompensant ainsi la continuité, les résultats et la volonté de la démarche.

Historique

2006 : lancement du Plan climat

En 2006, la Communauté d'agglomération est l’une des premières collectivités françaises à lancer un Plan climat territorial à Mulhouse. Objectif : réduire les émissions de gaz à effet de serre et les consommations d’énergie sur le territoire.

Mission : il fixe les grandes lignes à suivre et fédère des partenaires engagés dans la lutte contre l’effet de serre.

Décembre 2010 : actualisation à 32 communes

Le Plan climat territorial intègre de nouveaux critères, plus exigeants, et s’enrichit d’un volet d’adaptation du territoire aux changements climatiques et d’un volet énergétique.

Bilan 2006 - 2011

  • plus de 100 partenaires se sont engagés à travers plus de 500 actions et les habitants se sont impliqués,
  • les émissions de gaz à effet de serre dans l’agglomération ont diminué de 13%,
  • près de la moitié des actions répertoriées sont mises en œuvre par les communes de l’agglomération. Le suivi de ces actions est organisé grâce à une plateforme extranet accessible à chaque partenaire.

 

Ce premier bilan est motivant, Chacun doit cependant continuer ses efforts.

 

Pour en savoir plus, consultez le Bilan du Plan Climat territorial 2006-2011

Partager