TGV

Mulhouse se situe au carrefour de deux lignes à grande vitesse :

  • Le TGV Est-Européen permet depuis juin 2007 de relier Paris en 3h et de se rendre à Lille, Rennes, Nantes, Bordeaux, Munich ou Zurich, en changeant de train uniquement à Strasbourg.
  • Le TGV Rhin-Rhône, en service depuis le 11 décembre 2011, place Mulhouse à 2h40 de Paris, 1h de Dijon, 2h50 de Lyon et 4h40 de Marseille. Visiter le site internet du Club TGV Rhin-Rhône

 

À l’image d’autres villes desservies par le TGV, Mulhouse Alsace Agglomération veut pleinement profiter de l'opportunité qu'offre le TGV pour donner un coup d’accélérateur à son développement économique. Les nouvelles liaisons, plus rapides et plus nombreuses, permettent de rapprocher entreprises, fournisseurs et clients. Elles permettent ainsi aux entreprises mulhousiennes de conquérir plus facilement de nouveaux marchés, en France comme à l’international. Avec, à la clé, la perspective de créations d’emplois. Pour accompagner de leur mieux ce développement économique, m2A et la Ville de Mulhouse travaillent à la création d’un pôle tertiaire de dimension régionale et européenne sur le site de la gare.

 

Parallèlement, le club TGV vise à promouvoir les atouts du territoire et à renforcer son attractivité à l'occasion de la mise en ligne du TGV Rhin-Rhône.

En savoir plus sur sncf.fr

Le Club TGV Rhin-Rhône Mulhouse Alsace

Le TGV Rhin-Rhône offre de nouvelles perspectives : 11,2 millions de passagers sont prévus chaque année sur la branche Est et 21 000 passagers sont attendus chaque jour en gare de Mulhouse (contre 16 000 auparavant). Mais le TGV accentue également la concurrence entre les territoires.

 

C'est pourquoi le Club TGV Rhin-Rhône Mulhouse Alsace a été créé, bien avant la mise en service du TGV. Ce Club réunit acteurs privés et publics, associatifs, universitaires et consulaires… de la région Sud-Alsace.

 

L’idée est de :

  • sensibiliser l’ensemble des acteurs du territoire avant et après l’arrivée du TGV Rhin-Rhône,
  • de valoriser les attentes du territoire,
  • de corriger certaines faiblesses,
  • de tirer pleinement parti des opportunités qu’offre le TGV.

 

L’enjeu clé de cette dynamique collaborative est de promouvoir les atouts du territoire et de renforcer son attractivité pour faire en sorte que le TGV Rhin-Rhône ne soit pas seulement un vecteur permettant aux habitants de la région mulhousienne d’aller vers d’autres territoires français et européens, mais aussi un atout pour attirer celles et ceux qui contribueront au développement du territoire.

111 propositions élaborées

Présidé par Jean-Marie Bockel, président de Mulhouse Alsace Agglomération (m2A) et animé par Philippe Trimaille, vice-président de m2A, le Club TGV Rhin-Rhône Mulhouse Alsace a élaboré 111 propositions sur les plans culturel, économique, sportif, touristique, de la recherche-formation et des relations transfrontalières (avec la Suisse et l’Allemagne).

 

Ces propositions serviront de base de réflexion et permettront d’engager certaines actions. D’ores et déjà, l’Office de tourisme adapte ses missions. Il est présent dans les salons du tourisme de Lyon et Dijon, aujourd’hui plus proches de Mulhouse, pour y vanter la qualité et les prix de son offre hôtelière.
L’Office de tourisme réfléchit également à de nouvelles offres de séjours courts, car la réduction des temps de parcours entraînera également un raccourcissement des durées de séjour.

Visiter le site du Club TGV Rhin-Rhône Mulhouse Alsace

Partager